Partagez | .
 

 Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar


Invité

MessageSujet: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Mer 2 Mai - 0:07


Thardûr Bregan



    Age : 18 ans
    Sexe : Masculin
    Surnom : Breg'
    Peuple : Hylien
    Qualités (au moins 4) : Je suis beau, grand et je sais garder mon sang froid, même dans la pires situations. je suis aussi très généreux et je préfère donner plutôt que de recevoir.
    Défauts (au moins 4) : Je ne parle pas beaucoup, je reste souvent seul, Je fais confiance à tout le monde, même aux pires menteurs, ce qui m'attire souvent les ennuis. Je fais souvent à ma tête et je n'écoute pas toujours ce qu'on me dit.




Ce qu'on voit quand on me regarde


La plus grande qualité qu'on peut trouver chez moi est mon incroyable beauté. Malgré le fait que j'aie un oeil rouge et un oeil noir, cela n'enlève rien à mon charme, du moins, c'est ce que pensent la plupart des gens. Je suis grand, assez musclé et mes cheveux sont bruns/marrons. Pour ce qui en est de mon style vestimentaire, je porte souvent un chandail vert foncé avec une veste noir et des pantalons chauds. Je ne me sépare que très rarement de mon écharpe, et ce pour des raisons que personne ne peut comprendre... Pour finir, je mets toujours mes botte de cuir noires pour sortir. Voilà, je crois qu'on a fait le tour du sujet.




Je n'ai pas eu une vie facile, constatez-le vous-même.


Je n'ai pas eu une vie facile, oh que non ! Constatez-le en lisant ces faits vécus.

** 12 ans **

Je suis né un jour comme les autres, enfin, si on considère que la nuit compte pour un jour... Je vivais comme les autres enfants, à la différence que je n'ai jamais connu mon père et que ma mère n'abordait jamais ce sujet. Jusqu'au jour de mes 12 ans... Ce jour-là, tout à changé. C'était la nuit, et je dormais profondément. Tout à coup j'entendis un cri perçant qui me tira de ma torpeur. Je me levai brusquement et remarquai une tache visqueuse sur le mur, une tache de sang. Je sortis de ma chambre à la recherche de ma mère mais elle n'était plus dans sa chambre. J'entendis encore une fois un cri à glacer le sang et cette fois, je ne marchais plus, je courrais. Descendu au rez-de-chaussée, je vis un homme aux traits indéchiffrable derrière ma mère, qui lui passait un couteau sous la gorge. À côté de lui, une bête plus noire que les ténèbres et hideuse comme tout poussait un cri plus perçant que les précédents à mon arrivée. Pourtant, je ne connaissais guère cet homme, mais ses traits m'étaient familiers. Quand ma mère me vit elle me cria :
«Va-t'en Bregan ! Va-t'en !»
J'allais faire un pas en avant mais ma jambe refusa d'obéir. Un souffle chaud dans ma nuque me fit frissonner. La bête hideuse s'était glissée derrière moi et, pour une fois qu'elle ne poussa pas un cri, me glissa à l'oreille :
«Tiens-toi tranquille, ça ne durera qu'une seconde.»
J'ordonnais à ma tête de se tourner pour mieux voir la bête, sans résultat. Cette abomination m'avait paralysé ! Soudain, ma tête tourna si brusquement que ma nuque craqua. Elle me contrôlait ! J'entendis ensuite le cri déchirant de ma mère, puis celui de la bête qui tentait de couvrir les plaintes de la victime. Mais le cri ne sortait pas de la bouche de la créature mais de la mienne. Pendant qu'elle torturait mon esprit, chaque seconde semblait être une heure, une heure semblait être une journée, une journée une semaine, une semaine une éternité... Lorsqu'elle me relâcha enfin, Je tournais la tête en direction de ma mère, celle-ci gisait à terre. Ce spectacle était si soudain que des larmes me montèrent aux yeux. Je sortis le couteau de chasse qui me servait d'arme et bondit sur l'homme sans me soucier de la bête. Celle-ci parvint à me retenir et me fit lâcher mon couteau, puis me paralysa de nouveau. L'homme marmonna une incantation à peine compréhensible, puis un orbe mêlé de pourpre et de noir apparut dans sa paume. Sans perdre une seconde, il mit cette dernière dans ma direction et son orbe se dirigea vers moi à une vitesse affolante. Une douleur intense me frappa le ventre. La bête me relâcha une fois de plus puis je m'effondrai par terre. L'Homme fit un pas en avant puis me chuchota :
«C'est moi.»
Puis ce fut le noir, le noir complet.

***

«Hé petit. Réveille-toi petit !»
J'ouvris lentement les yeux, puis les refermai. J'avais mal partout, de la tête aux pieds. Lorsque je parvint enfin à ouvrir les yeux pour de bon, une lumière intense me fit les refermer aussitôt. Puis, péniblement, je me redressai. Je ne me souvenais à peine des évènements de la veille. Ma mère était-elle morte ? Était-ce simplement un vilain cauchemar ? Avais-je imaginé tout ça ? Gardant les yeux mi-clos, je demandai :
«Où est ma mère ?»
Une voix de vieillard me répondit simplement :
«Ta mère ? Comment dire... Ta mère est morte, mon petit. Et sans moi tu y serais pas aussi, crois-moi.»
Et moi de songer :
«Je ne rêve donc pas...»
Puis ouvrant complètement les yeux, je me tournai vers le vieillard en lui demanda d'un ton sec :
«Qui êtes vous ?»
Celui-ci répondit aussi doucement que tout à l'heure :
«Je suis Hold. Je ne peux que te révéler mon prénom. Mon nom doit rester secret.»
Je continuai de le fixer, perplexe. Il attendait sûrement une réponse, en vain. Il déclara enfin :
«Tu seras mon apprenti, je serai ton formateur.»
Et moi de répondre :
«Q... Quoi ?! Comment ça mon formateur ?! Je viens de vivre la pire nuit de ma vie et je suis en formation alors que je m'en suis à peine remis ?! C'est n'importe quoi !»
«C'est justement pour cette raison que tu dois être formé. Tes ennemis sont à tes trousses jours et nuits et tu dois savoir te défendre contre eux si tu ne veux pas finir comme ta...»
Le regard vide, je le fixais, dans l'espoir qu'il finisse sa phrase. Puis, après avoir compris de qui il parlait, je fermai les yeux. Une douleur profonde m'envahis.
«Écoute Bregan, je suis désolé pour ta mère mais tu dois être former au plus vite. Sinon tu finiras égorgé comme elle.»
«Et comment allez-vous vous y prendre pour me former ? Vous êtes bien trop vieux !»
«Je sais que tu ne me croiras pas, mais je ne suis vieux qu'en apparence. Un mage noir m'a jeté une malédiction et je suis à jamais condamné à vivre comme un vieillard. Mais crois-moi Bregan, j'ai beaucoup d'expérience.»
«Très bien... Très bien...»
«Nous commencerons demain. En attendant repose-toi.»
Il disparut ensuite derrière la porte de ce qui semblait être une chambre, me laissant seul dans la pièce.

** 15 ans **

«Tu as fait des progrès Bregan, c'est très bien !»
Hold haletait. Dans un duel infernal à l'épée, j'ai été assez agile pour parer toutes ses bottes et le frapper aux côtes, à l'épaule gauche et à l'avant-bras droit. Essoufflé par l'effort, je posai un genou à terre mais ma jambe céda et je m'effondrai dans l'herbe. J'avais le front couvert de sueur en plus d'avoir la chaleur du soleil sur le corps. Mon maître déclara :
«Je pense que tu es apte à te battre seul. Ainsi s'achève ta formation. Mais avant... Je souhaite te montrer quelque chose au marché d'Hyrule, allons-y !»
D'un bond, il se leva et enfourcha son cheval. Je fis de même mais plus lentement.

Vers la fin de la journée, on distinguait le ranch Lon lon, le marché n'était plus très loin. Mais à l'est, une tache mouvante retint mon attention. Une horde de créatures noires approchait. Au fur et à mesure qu'il arrivait, je me rendis compte que c'était des créatures identiques à celle qui accompagnait l'Homme quand celui-ci a tué ma mère. Ils approchèrent encore un peu et je distinguai maintenant des loups. La créature était donc un loup ! Hold qui avait remarqué cette horde de chiens sauvages me dit :
«Attention Bregan. Ils viennent vers nous, c'est le moment de me montrer ce que tu vaux au combat !»
Je me tournai vers lui, lui adressant un large sourire. À peine avais-je retourné ma tête en direction des loup que l'un deux bondit sur mon étalon en lui mordant une patte arrière. mon cheval se cabra, me laissant tomber par terre. Le loup, qui n'avait pas vu venir le coup se prit un sabot de cheval dans le ventre et se fracassa le crâne contre un rocher. Dégainant mon épée, je frappai un loup au cou, qui tomba mort sur le coup. Un deuxième tenta de m'attaquer, en vain. Il mordit à pleine dent dans un rocher, se brisant les dents et j'en profitais pour l'embrocher avec ma lame. Un troisième surgit dans mon dos, manquant de me mettre la chair en lambeau. Le malheureux s'écrasa par terre et, dans un hurlement assourdissant, mourut. Le cheval d'Hold lui avait enfoncé un sabot dans le ventre. Le combat dura ainsi quinze minutes, jusqu'à ce que le dernier soit exterminé. Fier d'avoir vaincu cette meute, je me dirigeai alors vers mon maître mais mon attitude changea quand je découvrit son cadavre qui gisait dans une marre de sang. Les larmes me vinrent aux yeux, encore une personne qui m'était chère que je perdais. Je couru sans m'arrêter en direction du ranch Lonlon.

***

«Bonsoir ! Vous venez pour acheter un cheval, je me trompe ?»
Je sursautai. En entrant dans le ranch je n'avais même pas aperçu la jeune femme qui me regardait. Je me retournai lentement vers elle. En la voyant, c'était comme si je l'avais déjà vu, comme si je la connaissais déjà. Mais bien sûr ! Je savais de qui il s'agissait ! C'était Malon, la fille du propriétaire. Ce que je peux être bête parfois... J'allais lui répondre mais avant que j'ouvre la bouche, elle me redemanda doucement :
«C'est pour un cheval ?»
Je répondis sur le même ton :
«Oui. Avez-vous une suggestion en particulier ?»
«Oui suivez-moi monsieur !»
Elle se dirigea vers l'étable, et je m'empressai de la suivre. Elle me conduisit vers un étalon noir et assez grand. Rien qu'à le voir, je savais qu'il ferait l'affaire. La jeune Malon me proposa de le monter histoire de faire un tour et de tester ses capacités mais je déclinai gentiment l'offre, je savais qu'il serait parfait.
«Ce sera 75 rubis, s'il vous plaît.» Me dit-elle alors.
Elle semblait joyeuse de son travail, elle me regardait tendrement. Je la fixai un moment, souriant, puis je sortis de ma bourse les 75 rubis demandés.
J'enfourchai ensuite Mon nouveau cheval et je jetai un regard en arrière pour y voir Malon. Elle m'envoyait la même, je fis de même et je la regardai jusqu'à ce qu'elle soit hors de vue. Au loin, l'astre du jour déclinait pour laisser place à la lune ronde de la nuit. Je dirigeai mon étalon vers le marché d'Hyrule. Ouf ! C'était moins une, le pont-levis se relevait. Mon cheval passa au triple galop, mais vraiment vite et il fit un bond par dessus le pont du marché. Je ne regrettais vraiment pas mon achat ! Maintenant que j'ai atteint ma destination première, il ne me reste plus qu'à trouver cet érudit dont Hold parlait.

[en cours]




.: Et vous ? :.

    Prénom: Timothée
    Age : 12 ans ( Disons-le, j'suis le plus jeune. TT Non ? )
    Comment as-tu découvert le forum ? On dit souvent "Google est mon ami", mais là c'est "Gumi est mon amie" xD
    Pourquoi t'être inscrit(e) ? Ben là...
    Comment trouves-tu le forum ? Super 8D
    Code du règlement :
    Code validé

    Autre chose à ajouter ? Non, les commentaires inutiles j'en passe xD Ah oui ! Bah... J'vous aimes tous 8D *mega giga supra gros (etc, etc...) câlin 2 la mor ki tu* xD



Dernière édition par Bregan Thardûr le Lun 21 Mai - 2:44, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Celesbourgeois
Messages : 70

Feuille de personnage
Rubis:
35/4000  (35/4000)


MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Mer 2 Mai - 10:16

    Bienv'nu admin tout puissant ! 8)

___________________________________
" - Ce que je m'apprête à te dire... C'est totalement perso
et c'est une vraie première dans ma vie..
- J't'en prie, tout mais pas ça...
- Nan nan, je ne le dirai qu'une seule fois ! T'écoute et voilà.


- Je t'aime Elena. Et c'est parce que je t'aime que...
Je peux pas... que je peux pas être égoïste avec toi, ni te laisser se souvenir.
J'suis pas digne de toi, c'est tout. Mais mon frère, oui. "
Elena & Damon - The Vampire Diaries 02x08
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eternal-time.forums-actifs.net/
avatar


Invité

MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Mer 2 Mai - 11:07

Nan 8)
Co-admin tout-puissant x)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Celesbourgeois
Messages : 250

Feuille de personnage
Rubis:
210/4000  (210/4000)


MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Mer 2 Mai - 11:24

Rebienvenu cher collègue XD

___________________________________
« Voilà, au lieu de te faire un traditionnel cadeau, j'ai décidé tout simplement de t'ouvrir mon cœur tout comme tu m'as ouvert le tiens, avec sans doute un grand sourire. » Non ça n'est pas de l'amour, c'est bien plus que cela.
‹ Kitaï ›


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-tbe.forumgratuit.org
avatar


Invité

MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Mer 2 Mai - 11:35

Merci chère collègue xD
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Celesbourgeois
Messages : 250

Feuille de personnage
Rubis:
210/4000  (210/4000)


MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Jeu 17 Mai - 19:50

Bon Togi' je veux pas te presser, mais faudrait que tu finisses ta présa' x)

___________________________________
« Voilà, au lieu de te faire un traditionnel cadeau, j'ai décidé tout simplement de t'ouvrir mon cœur tout comme tu m'as ouvert le tiens, avec sans doute un grand sourire. » Non ça n'est pas de l'amour, c'est bien plus que cela.
‹ Kitaï ›


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://zelda-tbe.forumgratuit.org
avatar
Crépuscule
Messages : 64

Feuille de personnage
Rubis:
0/4000  (0/4000)


MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   Ven 22 Juin - 16:42

Bien le bonjour,
bien que tu soit administrateur; je me dois de faire mon travail, et cela je te traiterais comme un simple membre,
étant donné que tu à commencer ta présentation il y a 7 semaines et deux jours, étant donner que tu avais 8 jours avant d'être prévenue par mp et ensuite 2 jours, ce qui te laissais donc 10 jours pour terminer ta présentation, tu as surement du négliger cette règle. Malgré tout, je ne vais pas directement supprimer ta présentation, non, je te laisse 48h pour la terminer, je ne veux pas de réponse ou d'excuse, même si elles sont valables, cela fait beaucoup trop longtemps que tu l'as commencer, maintenant si tu l'a fini pas dans le délais donné, elle sera directement supprimé.

Cordialement, la modératrice Blacky Moon.

___________________________________


Thanks:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bregan Thardûr, cet homme mystérieux... [En cours, ne pas déranger]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Le rôdeur mystérieux
» Le Mystérieux Crâne d'Acier sur la lune Dent-d'Or.
» 100000 poissons et 5000 oiseaux morts dans l'état d'Arkansas. Très mystérieux.
» YGO : Arsenal Mystérieux 4
» YGO : Booster Arsenal Mystérieux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
The Legend of Zelda - The begin of end :: 
 :: Refusées / abandonnées
-